News

La fasciite plantaire
18 Apr 2019
La fasciite plantaire

Qu’est-ce que la fasciite plantaire ?

La fasciite plantaire est une inflammation liée au fascia plantaire, soit à la structure fibreuse qui passe par la région médiane du calcanéus jusqu’à la racine des orteils du pied.

Cette structure est divisée en trois parties (externe, interne et moyenne) et joue le rôle de transférer aux orteils la force exercée par le triceps sural, alors que ses propriétés élastiques permettent d’exercer une grande quantité d’énergie à chaque foulée ou saut.

L’inflammation au niveau du calcanéus est appelée « proximale », tandis que si la région enflammée est le milieu du pied, elle prend le nom de « distale ».

Pour ceux qui pratiquent des sports de compétition ou de loisir, ce trouble est très commun, surtout pour les coureurs, les joueurs de football, les joueurs de rugby, les danseurs, les athlètes et tous les sports où les pieds sont soumis à des efforts et des impacts systématiques.

Au cours de la marche, de la course et du saut, le fascia plantaire est étiré dans son insertion calcanéenne de manière significative.

Quels sont les symptômes de la fasciite plantaire ?

Le symptôme principal de cette inflammation est la douleur et peut affecter plusieurs points de la plante du pied selon le patient.

On peut la sentir dans la région du talon, au centre de la plante, en remontant jusqu’aux orteils du pied, dans d’autres cas, elle frappe l’arrière de la jambe.

Quelles sont les causes de la fasciite plantaire ?

La fasciite plantaire est causée par la charge excessive et répétée du fascia.

Les causes peuvent être divisées en :

  • Biomécaniques directes : défauts posturaux qui ont tendance à solliciter davantage le fascia plantaire.
  • Indirectes :
    • pieds plats ou creux
    • rigidité du tendon d’Achille
    • chaussures inadéquates
    • surpoids et obésité
    • mauvais entraînements
    • contractions ou faiblesse de certains muscles de la jambe

Traitements de la fasciite plantaire

Le traitement de la fasciite plantaire vise principalement au repos et au contrôle de l’inflammation tissulaire. Pendant la période de repos, il est indispensable de suspendre les entraînements et d’éviter de marcher ou de rester debout trop longtemps. Le patient peut également utiliser des béquilles pour décharger complètement le pied endolori. Le repos permet de réduire l’inflammation locale et évite la chronicité de la fasciite.

Il est important de ne pas sous-estimer la douleur et de ne pas s’obstiner à l’effort physique en utilisant des antidouleurs.  Pour atténuer les douleurs (en particulier au talon) et réduire l’inflammation, il est possible d’utiliser :

  • Un sachet à glace ou une bouteille d’eau glacée placée sur la région endolorie pendant environ 15 minutes, trois ou quatre fois par jour.
  • Les semelles orthopédiques et les orthèses podogoliques sont souvent la clé pour combattre définitivement les fascias plantaires, en permettant de continuer l’activité sportive ou professionnelle sans douleur.
  • Le médecin peut aussi prescrire des médicaments contre la douleur comme le paracétamol ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).
  • La thérapie au laser et les ultrasons sont efficaces et sûrs.
  • Le patient peut également effectuer des pratiques correctives quotidiennes, qui consistent à étirer le fascia plantaire et à renforcer le fascia plantaire.
  • L’intervention chirurgicale n’est pas un traitement commun pour la fasciite plantaire, mais dans certains cas, elle peut être nécessaire si un traitement conservateur ne fonctionne pas.
Ultimi articoli
Contactez-nous


J'accepte la politique de confidentialité




Copyright ©2018: Podolife