News

Types d’onychomycoses
21 Jan 2019
Types d’onychomycoses

La soi-disant mycose des ongles (onychomycose) peut prendre généralement cinq formes :

  • onychomycose sous-unguéale proximale
  • onychomycose sous-unguéale distale
  • onychomycose de candida
  • onychomycose blanche superficielle
  • onychomycose dystrophique totale

Onychomycose sous-unguéale distale

Elle affecte à la fois les ongles des mains et des pieds ; généralement provoquée par l’agent pathogène Trichophyton rubrum, elle se manifeste par une hyperkératose sous-unguéale (épaississement de la peau), onycholyse (détachement de la plaque unguéale) et des stries jaunes dans la partie centrale de la plaque unguéale. C’est la forme de mycose unguéale la plus fréquente et elle est toujours associée au syndrome du pied d’athlète. Elle survient souvent en raison de facteurs héréditaires.

Onychomycose blanche superficielle

Elle affecte principalement les ongles des pieds ; causée par des agents fongiques (en général, les Trichophyton mentagrophytes) qui se localisent dans la partie superficielle du corps et des ongles, en donnant lieu à des taches opaques avec des bords définis de couleur blanche.
Avec l’évolution de l’infection, les taches ont tendance à s’unir jusqu’à couvrir la surface unguéale (ongle), en la rendant rugueuse et fragile avec le risque d’émiettement. C’est un type de mycose qui survient dans environ 10 % des cas.

Onychomycose sous-unguéale proximale

Elle affecte à la fois les ongles des mains et des pieds ; l’agent pathogène responsable est généralement le Trichophyton rubrum, qui se manifeste en envahissant progressivement le lit unguéal (la portion de la peau qui entoure et recouvre l’ongle sur les côtés et dans la partie proximale), la matrice de l’ongle, et ensuite aussi la lame. Cette forme rare de mycose, si non soignée correctement, peut entraîner une perte totale de l’ongle. Elle survient habituellement chez les personnes immunodéprimées, en particulier chez les personnes séropositives.

Pathologies associées à l’Onychomycose

Très souvent, à l’onychomycose sont associées d’autres pathologies infectieuses, telles que la Tinea cruris (une infection mycosique de l’aine), la Tinea corporis (une mycose cutanée qui affecte les parties du corps qui sont dépourvues de poils) et la Tinea pedis, pathologie communément connue comme pied d’athlète.

 

Ultimi articoli
Contactez-nous


J'accepte la politique de confidentialité




Copyright ©2018: Podolife