News

L’insuffisance veineuse ou maladie veineuse chronique
11 Mar 2019
L’insuffisance veineuse ou maladie veineuse chronique

Qu’est-ce que l’insuffisance veineuse ou la maladie veineuse chronique ?

La maladie veineuse chronique est due à un retour difficile du sang vers le cœur et relativement aux membres inférieurs elle provoque une augmentation de pression dans les capillaires en causant des œdèmes, hypoxie généralisée et lactatémie (présence excessive d’acide lactique dans le sang).

La revue European Journal of Vascular and Endovascular Surgery rapporte les estimations suivantes :

  • Parmi la population juvénile, cette pathologie touche 10 % des hommes et 30 % des femmes.
  • Chez les plus de 50 ans, elle touche 20 % des hommes et 50 % des femmes.

Non seulement le sexe féminin est le plus prédisposé à contracter ce trouble, mais aussi la population âgée (50+ ans).

Quels sont les symptômes de l’insuffisance veineuse ou de la maladie veineuse chronique ?

L’insuffisance veineuse ne doit pas être négligée car elle peut dégénérer en une condition caractérisée par la douleur, enflure, altérations cutanées et, dans les cas plus graves, en une thrombose d’une veine variqueuse superficielle.

 Quelles sont les causes de l’insuffisance veineuse ou de la maladie veineuse chronique ?

La maladie veineuse chronique est classée selon la cause dans deux macroclasses :

  1. Maladie Veineuse Chronique Organique (syndrome des jambes sans repos, varices, thrombose veineuse profonde, dermatite de stase, altération de la capacité valvulaire)
  2. Maladie Veineuse Chronique Fonctionnelle (lymphœdème, mobilité réduite des membres)

Sujets prédisposés et facteurs de risque

  • Maintien d’une posture statique pendant longtemps
  • Grossesse
  • Hypertension
  • Obésité
  • Travaux en orthostatisme (qui nécessitent de rester debout sans bouger pendant longtemps)
  • Prédisposition génétique
  • Fumée de tabac
  • Antécédents de thrombose veineuse profonde
  • Taille : les sujets plus hauts ont un risque majeur d’insuffisance veineuse
  • Thérapie hormonale d’œstrogène

 Traitement de la maladie veineuse chronique

La stratégie thérapeutique de première ligne pour la Maladie Veineuse Chronique est actuellement conservatrice et consiste à éliminer ou à réduire les facteurs multiples qui favorise l’apparition de la maladie à travers, par exemple, le contrôle du poids corporel et des maladies concomitantes, comme le diabète. Les nouvelles découvertes scientifiques imposent d’adopter des stratégies thérapeutiques innovantes visant à éliminer ou ralentir les processus qui favorisent la chronicité et la progression de la maladie, et d’intervenir précocement pour prévenir les complications plus graves.

La maladie veineuse chronique a aussi tendance à s’aggraver durant les périodes chaudes, associées à une faible activité physique, car l’appareil circulatoire, et les muscles de la jambe réduisent le ton naturel de contraction, en empêchant le drainage et la poussée du sang veineux (riche en toxines et faible en oxygène), des membres inférieurs, vers le haut. Cela comporte une plus grande rétention de sang et de liquides au niveau des pieds et des chevilles, déterminant un gonflement gênant associé à une sensation de lourdeur, surtout chez les sujets souffrant d’Insuffisance Veineuse Chronique (IVC).

Il est important de soutenir une thérapie conservatrice avec un traitement local visant à combattre les processus inflammatoires vasculaires et épidermiques, soutenus par la dérégulation pathologique du mastocyte ; ce dernier, cellule importante du système immunitaire, est considéré comme le promoteur des douleurs inflammatoires vasculaires et épidermiques, typiques de la maladie veineuse chronique.

L’utilisation topique d’ALIAmides (Adelmidrol) s’est avérée efficace pour contrôler l’inflammation et les symptômes typiques de la Maladie Veineuse Chronique, en améliorant le mécanisme naturel de défense contre l’inflammation (mécanisme ALIA). Les préparations en Crème ou en GEL à base de substances actives (Adelmidrol, quercétine, Extrait de Mélilot) ont démontré une importante action anti-œdémateuse, veinotonique et lympho-drainante, chez les patients atteints de la Maladie Veineuse Chronique. Ces préparations enrichies en Eucalyptol et Menthol produisent également un effet rafraîchissant et anti-irritant rapide.

Ultimi articoli
Contactez-nous


J'accepte la politique de confidentialité




Copyright ©2018: Podolife